top of page
  • Photo du rédacteurPauline Fortin

Comment devenir slowpreneur ? Mes 8 points à suivre.

Dernière mise à jour : 4 oct. 2023

Le Slowpreneurat n'est pas seulement un terme à la mode, c'est une philosophie de vie qui a transformé ma façon de travailler et de vivre. Dans cet article, je voudrais partager ma vision du slowpreneuriat, tout en vous encourageant à réfléchir à votre propre pratique. Ensemble, explorons ce chemin vers un entrepreneuriat plus équilibré et épanouissant.


Je vous partage mon retour d'expérience sur le sujet. Comment j'ai moi-même mis en place des routines pour respecter le chemin professionnel que j'ai voulu donner à la réalisation de mon projet d'être entrepreneuse.


Le slowpreneuriat : une vision personnelle


Le slowpreneuriat c'est l'écoute de son écologie interne au service de l'écologie globale.
Définir ses objectis en tant que slowpreneur

Déjà, pour donner un peu de sens à cette quête, il est important de préciser que pour moi, le plus important est mon équilibre vie pro/ vie perso. Je ne voulais pas sacrifier ma vie personnelle parce que je créais une entreprise. Hors de question !

Et c'est ainsi que j'ai suivi mon instinct et quelques mois plus tard, au hasard de mes lectures sur le net, je découvrais qu'en fait j'étais slowpreneuse et que je n'étais pas la seule à vouloir suivre cette dynamique.

Un autre point important pour moi, c'est l'écologie.

Il est inenvisageable pour moi de partir à l'autre bout de la France faire des formations sur un sujet qu'un autre formateur de la région est capable de faire. C'est un non-sens pour mon écologie personnelle mais surtout pour la préservation de la planète.

Être slowpreneur pour moi c'est aussi favoriser sa propre écologie au service de l'écologie globale.

J'agis en local, à moins de 30 kilomètres de chez moi dans plus de 95% de mes interventions. J'ai encore 5% de marge de progrès.😅



1. Définir ses objectifs en tant que slowpreneur


Pour moi, être un slowpreneur commence par la clarté de ses objectifs.

Mon entreprise ne se résume pas à gagner de l'argent ; elle porte un sens profond. Chaque matin, je me rappelle pourquoi je fais ce que je fais, pourquoi je me lève et pourquoi je m'investis. C'est cet objectif qui donne un but solide à toutes mes actions.

Pour moi, j'entreprends pour aider mes clients à avancer vers leur propre objectif avec joie et envie. Et dans cet accompagnement, je souhaite préserver ma propre énergie afin de toujours offrir une qualité de présence à mes clients.

En définissant nos objectifs, on donne un but solide à vos actions.


Et vous, quelle est cette flamme qui vous pousse à avancer chaque jour ?



2. Poser des Limites précises


Le slowpreneuriat signifie aussi définir des limites claires.

Pour moi, cela se traduit par des semaines de 30 heures de travail maximum. Chaque semaine, je me réserve mes week-end entiers pour ma famille et moi. Je me suis autorisée une exception : travailler sur mes cours de coaching (sinon, j'aurais jamais réussi à tout faire 😅). Je choisis soigneusement les projets qui sont en accord avec mes valeurs. Ces limites saines sont essentielles pour protéger mon énergie et ma créativité. Elles m'aident à maintenir un équilibre sain entre travail et vie personnelle.

Chacun instaure les limites qui sont justes pour lui, ce qui compte c'est de les respecter au maximum. Cela peut être une fin de journée fixe, des jours de repos dédiés, ou des projets qui correspondent à vos valeurs. Des limites précises protègent votre énergie sur le long terme.


Et vous, quelles sont vos limites dans votre travail ? Comment les respectez-vous ?



3. Prendre le temps de faire les choses bien

Le slowpreneuriat, c'est l'art de prendre son temps et de privilégier la qualité à la quantité.
Le slowpreneuriat, c'est prendre le temps de faire les choses bien

La précipitation n'a pas sa place dans le slowpreneuriat car il s'agit de l'art de prendre son temps. La précipitation n'a pas sa place. Je consacre le temps nécessaire pour faire les choses bien. Pour moi, la qualité prime toujours sur la quantité. Chaque action, chaque projet est soigneusement pensé et réfléchi. Ainsi, je crée des bases solides pour un avenir durable.

Prenez le temps nécessaire pour faire et être en présence.


Et vous, pouvez-vous partager une expérience où prendre le temps a fait la différence dans votre entreprise ?






4. Mettre en place des indicateurs de suivi


Le slowpreneuriat inclut également la mesure de son succès par rapport aux objectifs fixés.

J'identifie des indicateurs de suivi pour mesurer ma progression et ajuster mon cap ou mon comportement si besoin. Comme pour moi, la donnée la plus importante en tant que slowpreneur, c'est le temps, je suis où je le mets. Tous les jours, je note les heures que je passe dans les 11 catégories que j'ai crée. Ainsi, je sais combien de temps je travaille par semaine et combien d'heures je passe à être avec mes clients, à préparer ou encore à faire de la communication. Cela peut paraître fastidieux pour certains mais pour moi, c'est la base. En effet, ces chiffres ne sont pas de simples statistiques, mais des outils précieux pour ajuster ma stratégie au fur et à mesure.


Et vous, quels indicateurs de suivi utilisez-vous pour évaluer que vous respecter vos objectifs business ?



5. Prendre le temps de prendre de la hauteur


Le rythme effréné du monde entrepreneurial peut vous faire perdre de vue vos objectifs.

Je m'accorde régulièrement du temps pour prendre de la hauteur. Je réfléchis à ma trajectoire, à mes réalisations, et à mes échecs. Cela m'aide à rester aligné avec ma vision et à ajuster ma stratégie lorsque c'est nécessaire.

Et parfois, cette prise de hauteur ne peut pas se faire seul, il est alors important de savoir se faire accompagner par une tierce personne.


Et vous, quand avez-vous pris pour la dernière fois de la hauteur sur votre activité ?


6. Automatiser au maximum


L'automatisation libère du temps et de l'énergie, c'est un élément clé du slowpreneuriat.

Je ne sais pas si c'est un conditionnement de ma vie pro d'avant ou si c'est inné, mais de façon naturelle, je cherche toujours à automatiser les tâches répétitives de mon activité.

Je vous dis pas la révolution qu'il y a eut dans ma tête quand j'ai découvert Notion ❤️ et tout ce que cela me permettait d'optimiser.

Automatiser les tâches simples me permet de consacrer plus de temps aux actions à plus forte valeur ajoutée.


Et vous, quelles sont les tâches que vous avez automatisées pour ne plus perdre de temps ?



7. Être un as de la productivité et de l'organisation


La productivité et l'organisation sont essentielles pour moi en tant que slowpreneuse.

J'utilise des méthodes de gestion du temps et des outils d'organisation pour rester concentrée sur mes priorités. Cela me permet d'éviter la procrastination et de maximiser mon temps de travail.


Et vous, quelles sont vos astuces de productivité favorites ?



8. S'Écouter, s'écouter et encore s'écouter


Enfin, le slowpreneurat passe par l'écoute de soi.

Je suis attentive à mes besoins physiques et mentaux. Si je ressens de la fatigue, je prends du temps pour me reposer. Si je sens une poussée créative, je l'exploite. S'écouter est un acte d'amour envers soi-même.

Être attentif à ses besoins, à son bien-être, et ajustez son activité en conséquence.


Et vous, comment vous assurez-vous de rester en harmonie avec vous-même dans votre quotidien ?



En conclusion

Le slowpreneuriat permet d'avoir un meilleur équilibre vie pro / vie perso
Le Slowpreneuriat est une démarche personnelle

Le slowpreneuriat est une démarche personnelle, et ma vision en est une parmi tant d'autres. J'aimerais beaucoup entendre vos réflexions et expériences sur ce sujet qui me passionne.

Partagez vos pensées dans les commentaires et construisons ensemble une communauté d'entrepreneurs slow et épanouis. 🌱🚀




Comentarios


bottom of page