top of page
  • Photo du rédacteurPauline Fortin

Apprendre à dire "non", c'est possible !

Dernière mise à jour : 15 janv.

Dire non, c'est un art. Un art que tout le monde devrait maîtriser, car il est essentiel pour notre bien-être. En effet, savoir dire non nous permet de respecter nos propres limites, nos besoins et nos envies. Cela nous permet également de protéger notre temps, notre énergie et notre santé mentale.


Mais dire non, ce n'est pas toujours facile. En particulier pour les personnes qui ont tendance à se mettre en retrait, à ne pas vouloir déranger ou à avoir peur du rejet.


Si vous faites partie de ces personnes, cet article est fait pour vous.

Nous allons voir ensemble pourquoi il est important de savoir dire non, et comment y parvenir.


Pourquoi est-il important de savoir dire non ?


Dire non, c'est important pour plusieurs raisons :


Savoir dire non, c'est poser des limites à ce que nous ne voulons pas vi
Savoir dire non, c'est poser ces limites.
  • Cela nous permet de respecter nos propres limites. Nous avons tous des limites, en termes de temps, d'énergie, de compétences, etc. Si nous ne savons pas dire non, nous nous retrouverons rapidement à les dépasser, ce qui peut entraîner du stress, de la fatigue et même de la dépression.

  • Cela nous permet de respecter nos besoins et nos envies. Nous avons tous des besoins et des envies, qu'il est important de satisfaire. Si nous ne savons pas dire non, nous nous retrouverons à faire des choses qui ne nous correspondent pas, ce qui peut entraîner de la frustration et du ressentiment.

  • Cela nous permet de protéger notre temps, notre énergie et notre santé mentale. En disant non aux choses qui ne sont pas importantes pour nous, nous nous épargnons du stress, de la fatigue et des émotions négatives.

  • Cela vous évite la surpromesse. Il est facile de dire oui dans l'instant sans réfléchir à vos engagements futurs. Posez-vous la question : "Est-ce que je peux honorer cet engagement sans compromettre mes autres responsabilités ?" En évitant la surpromesse, vous maintenez votre intégrité et établissez des relations basées sur la confiance.


Cela implique donc de s'être fixé des limites, de connaître ses besoins et ses envies. Quelques questions à vous poser sur ce sujet :

  • Savez-vous quelles sont vos limites ?

  • De quoi avez-vous besoin ?

  • Quelles sont vos envies ?


Dire non n'est pas égoïste, c'est un acte de préservation de soi. Demandez-vous : "Est-ce que dire oui à cette demande va à l'encontre de mon bien-être ?" Reconnaître vos limites et respecter votre énergie vous permettra de dire non avec bienveillance envers vous-même et les autres.


"Les seules personnes qui s'offusqueront des limites que tu établiras sont celles qui ne pourront plus profiter de toi. N'oublie jamais que, dire "non" à quelque chose ou à quelqu'un, c'est se dire "oui" à soi-même." Extrait de "Respire !" de Maud Ankaoua

Comment apprendre à dire non ?


Apprendre à dire non, c'est un processus qui demande du temps et de la pratique. Voici quelques conseils qui peuvent vous aider :


  • Réfléchissez à vos besoins et vos envies. Avant de dire oui à quelque chose, prenez le temps de réfléchir à ce qui est important pour vous. Qu'est-ce qui vous fait plaisir ? Qu'est-ce qui vous donne de l'énergie ?

  • Prenez le temps de réfléchir vraiment à votre réponse. Avez-vous vraiment envie de le faire ? Quelles sont les raisons qui vous poussent à le faire ?

  • Dites non dès le début. Plus vous attendrez, plus il sera difficile de dire non. Si vous avez un doute, mieux vaut dire non tout de suite.

  • Expliquez votre refus de manière polie et respectueuse. Il n'est pas nécessaire de justifier votre refus, mais vous pouvez expliquer pourquoi vous ne pouvez pas dire oui.

  • Apprenez à dire non de manière ferme. Il est important d'être ferme dans votre refus, sans pour autant être agressif.

  • Cultivez le pouvoir du silence. Parfois, un simple "non" n'est pas nécessaire. Le silence peut être puissant. En apprenant à être à l'aise avec le silence, vous communiquez votre décision sans vous sentir obligé d'expliquer chaque détail.


La façon dont vous dites non est aussi importante que le fait de le dire. Pratiquez des réponses affirmatives mais respectueuses. Posez-vous la question : "Comment puis-je exprimer mon refus de manière constructive ?" En restant positif et en expliquant vos limites de manière claire, vous renforcez votre communication.


Le meilleur conseil que je puisse vous donner sur une bonne communication pour un "non"accepté et acceptable pour l'autre est de :


Parler en son nom, avec le "je" et non le "tu" qui tues.


Par exemple : "Je te remercie de penser à moi pour cette situation et pour ta confiance malheureusement je n'ai pas le temps, je ne peux pas, cela me rend mal à l'aise, ..."

Être clair est important quand on dit non, on a tendance à vouloir minimiser son "non", ce qui peut amener à des incompréhensions avec des "peut-être" que l'autre peut entendre comme des oui.



Questions à vous poser pour vous aider à apprendre à dire "non" :

Se rappeler que nous sommes notre priorité est essentiel pour avoir confiance en soi.
Vous êtes important !
  • Dans quelles situations avez-vous du mal à dire non ?

  • Est-ce que je dépassse une de mes limites en disant oui ?

  • Est-ce que je me sens obligé de dire oui?

  • Est-ce que j'ai peur d'être rejeté en disant non ?

  • Quelles sont les conséquences de votre difficulté à dire non ?

  • Qu'est-ce qui vous empêche de dire non ?

  • Qu'est-ce que vous pourriez faire pour apprendre à dire non ?

  • Est-ce que je dis oui pour éviter un conflit ? Si oui, de quoi ai-je vraiment peur ?





Faire un premier pas ...

Si besoin, et pour commencer, tu peux dire des "non alternatifs".

"Je ne peux pas à ce moment là, mais à celui-ci oui", "Dans ces conditions, c'est trop difficile pour moi, par contre, si on fait comme ça, oui."


Les avantages d'apprendre à dire non


Apprendre à dire non est un apprentissage qui a impact positif sur :

  • La confiance en soi. Lorsque nous disons non à quelque chose qui ne nous convient pas, nous affirmons nos propres limites et nos propres besoins. Cela nous permet de nous sentir plus respectés et valorisés.

  • L'estime de soi. Cela permet de se sentir plus en contrôle de notre vie. Lorsque nous avons le courage de dire non, nous prenons le contrôle de notre vie. Nous décidons de ce que nous voulons faire et de ce que nous ne voulons pas faire. Cela nous donne un sentiment de pouvoir et d'autonomie qui favorise l'estime de soi.

  • L'amour de soi. Lorsque nous disons non sans culpabiliser, nous nous sentons plus à l'aise avec nous-mêmes. Nous nous acceptons tels que nous sommes, avec nos forces et nos faiblesses. Ainsi, nous sommes plus à l'aise avec nous-même.


Conclusion

Apprendre à dire non, c'est un apprentissage qui peut changer votre vie. En disant non aux choses qui ne sont pas importantes pour vous, vous vous épargnerez du stress, de la fatigue et des émotions négatives. Vous gagnerez en temps, en énergie et en santé mentale.

Alors, n'hésitez pas à commencer à pratiquer dès aujourd'hui !


Si vous avez du mal à dire non, vous pouvez vous faire aider pour identifier les obstacles qui vous empêchent de dire non et développer des stratégies pour y faire face.



Savoir bien communiquer pour apprendre à dire non, permet de développer une meilleure estime de soi.
Apprendre à dire, favorise la confiance en soi


Comments


bottom of page